Les microphones

Besoin de sonoriser votre lieu de culte ?

Rigueur - Sérieux - Efficacité - Bienveillance

Le microphone sur pieds

Ils doivent être directifs, les édifices réverbérants étant particulièrement sensibles au Larsen.
Nulle part, on en fera l’économie d’un positionnement correct devant le microphone.

La règle de base est la suivante : supposons qu’un rayon laser soit émis par le microphone, ce rayon doit atteindre la bouche de l’orateur.

Le microphone chorale

Ce microphone a sa particularité : il doit avoir un champ d’action assez large pour ne pas favoriser telle ou telle voix, et assez réduit pour ne pas soumettre l’ensemble au Larsen de façon excessive.
L’utilisation de plusieurs microphones pour la sonorisation de la chorale nous semble illusoire, tant l’équilibre des différents microphones est complexe pour une personne insuffisamment initiée.

Le microphone d'autel

 En général dit « de surface », ce microphone plat posé sur l’autel est choisi pour ses qualités esthétiques. En général dit « de surface », ce microphone plat posé sur l’autel est choisi pour ses qualités esthétiques.Il est toujours plus sensible au Larsen qu’un microphone à col de cygne. C’est pourquoi le choix d’abord, le réglage ensuite, de ce microphone, sont très importants.

Le microphone sans fil

Le microphone sans fil est un « plus » considérable dans le déroulement de la célébration. Il doit avoir une portée suffisante, dans les limites de la législation.
Son positionnement est donc à étudier sérieusement.

Le problème principal d’un microphone sans fil réside dans la gestion des piles ou accus.
Il existe des microphones qui se rechargent sur une embase, à la façon d’un téléphone sans fil domestique.

Leslie Acoustique

31 rue Maillefer
51100 Reims

Tel : 03 26 06 89 89

Messagerie : info@leslie-acoustique.fr

réalisation : Netcreative